LÉONIE
David Mac Neil / Robert Charlebois

Léonie n'a pas vraiment
Ce qu'on appelle des appâts
Avec sa moustache et ses dents
On dirait Frank Zappa
Elle a tellement de poils partout
Quand on lui gratte le dos
On a peur d'avoir un coup
De fil de Brigitte Bardot

Léonie n'a jamais eu
Vraiment le profil grec
Elle a le nez si long quand
Il pleut, ses pieds restent au sec
Avec une seule de ses oreilles
On fait deux T-bone steaks
Quand elle ronfle dans son sommeil
C'est pire qu'une discothèque

Mais des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça
Biguine et salsa
Soucoussées comme ça
Quand elle éteint la
Lumière, ouh là, là tu vois, tu vois
Moi des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça

Léonie pour voyager
N'a pas ni tente, ni sac
Ses bonnets deux cent trente C
Lui servent de hamac
Son lipstick se met à briller
Comme les néons d'un snack
Alors les oiseaux prennent ses
Tétons pour des Big-Mac

Mais des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça
Biguine et salsa
Soucoussées comme ça
Quand elle éteint la
Lumière, ouh! Là, là tu vois, tu vois
Moi des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça

Tout ce qui s'est passé dans ce couplet-là
Je vous raconte pas

Mais des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça
Biguine et salsa
Soucoussées comme ça
Quand elle éteint la
Lumière, ouh! Là, là tu vois, tu vois
Moi des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça

Léonie quand elle cuisine
Met tellement de piment
Qu'elle fout le feu chez sa voisine
Rien qu'en téléphonant

Quand elle se parfume, j'imagine
Qu'elle vide tout le saint-Laurent
Quand elle veut se donner bonne mine
Il faut dix peintres en bâtiment

Mais des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça
Biguine et salsa
Soucoussées comme ça
Quand elle éteint la
Lumière, ouh! Là, là tu vois, tu vois
Moi des nuits comme ça
Moi des nuits comme ça
Moi des nuits comme ça
J'ai jamais vu ça