BATTEMENT DE CILS
David McNeil / Robert Charlebois

Vêtu d’un vieux blouson
Ou d’un manteau sans âge
Couleur mur de prison
Voyageur sans bagage
Son armure, son blason
Ce sont ses tatouages
Un homme ça doit rester debout

En Chine devant les chars
Ou pieds nus dans la boue
Armé d’une guitare
De bâtons, de bambous
D’étendards dérisoires
Qu’il brandit jusqu’au bout
Un homme ça doit rester debout

Pour enfin se défaire
Des barbelés, des lianes
Des bracelets et des fers
Dans les champs de la Louisiane
Et sortir de l’enfer
De Verdun, du Vietnam
Un homme ça doit rester debout

Mais pour un battement de cils
Une larme un peu facile
On rend les armes à genoux