MON PAYS
Réjean Ducharme / Robert Charlebois

MON PAYS, C'EST PAS UN PAYS, C'EST UN JOB

Paroles: Rejean Ducharme, musique: Robert Charlebois

Ça arrive à manufacture les deux yeux fermés ben durs
Les culottes pas zipper en retard
Ça dit que ça fait un flat ou que le char partait pas
Ça prend toute pour entrer sa carte de punch dans slot de la clock

Envoie envoie grouille toé donne-z-y dépêche
Les deux pieds dans la même bottine
Les mains pleins pouces les mains dans ses poches
Ça joue avec son petit change toujours a coté quelque part
Ça passe ça fume ça mâche de la gomme pis ça lâche pas
Yak et ti yak

Qui c'est qui a gagné hier soir
Rousseau passe jamais le puck y fa le tour du Forum avec
Pis y vas s'écraser sa bande
Anover pique-nique dans troisième
Ça zigonne ça fuck le chien maudite pâte molle

Envoie fly patine pédale fa ça vite plus vite que ça
Tu fournis pas les autres attendre après toé
La ligne est encore bloquée
Je vas t'en faire des augmentations de salaire
Maudit flanc mou

Ça arrive à manufacture les deux yeux fermés ben durs
Les culottes pas zipper en retard
Ça dit que ça fait un flat ou que le char partait pas
Ça prend toute pour entrer sa carte de punch dans slot de la clock

Envoie patine pédale toffe endure
C'est les coffee breaks qui te fatigue une demi-heure dans avant-midi
Une demi-heure dans près-midi
A mangé des chips des palettes de chocolats des lifes savers des maywest
A boire du coke du seven-up du chocolat au lait
Planté devant le truck de la cantine
C'est lire le Montréal matin qui t'éreinte
Assis sur les toilettes une heure dans avant-midi un heure dans près-midi
Je te watch watch toé
Tes mieux de te remettre sur tes track
Maudit que t'es vache

T'es mieux d'y voir d'être moins slow que ça moins branleux que ça
Moins lambin que ça on endure pas les loafeux icitte
On les renvoies chez eux on leur donne leur petit livre d'assurance chômage

Pis on leurs dit ba-bye ba-bye
C'f'a que vois-y ovézeau thirty tac thirty tac thirty tac mic-mac you fly
Ba-bye ba-bye ba-bye ba-bye
Ba-bye ba-bye ba-bye ba-bye
Ba-bye ba-bye ba-bye ba-bye
Ba-bye ba-bye ba-bye ba-bye