PLEINE LUNE
Robert Charlebois

Dans mon lit j’revois ma vie les yeux fermés
J’entends des voix que j’ai connues que j’ai aimées
C’est la pleine lune y a trop d’monde dans mon oreiller
D’Ophélies endormies dans mon rêve éveillé
Dans mon lit ancré au lac comme un radeau
Beau tabernacle où repose la bête à deux dos
Ce soir la lune brille sur ta peau comme un soleil
J’ai pas sommeil j’bats l’tempo avec mes orteils

Et j’embraye…
Sur les chevaux bleus de Chagall
Les taureaux de Picasso
Les crucifix de Dali
Et cette musique dans mon cou
Celle de ta voix quand tu jouis

Dans mon lit j’pleure par en dedans les yeux fermés
Sur les fantômes qui traînent dans mon cœur enfermés
Et la pleine lune fait siffler derrière sa cymbale
Un grand boeing sous les étoiles de Montréal

Dans mon lit je revois ma vie les yeux fermés
J’entends des voix inassouvies que j’ai aimées
Ce soir la lune brille sur ta peau comme un soleil
J’ai pas sommeil j’bats l’tempo avec mes orteils

Et J’embraye…
Sur les chevaux bleus de Chagall
Les taureaux de Picasso
Les crucifix de Dali
Et cette musique dans mon cou
Celle de ta voix quand tu jouis