Fu Man Chu est un album de chansons de Robert Charlebois, sorti en 1972.

La chanson qui donne son nom à l'album est une fresque épique (10 minutes) dans laquelle Charlebois évoque tour à tour les séries TV de sa jeunesse, son inquiétude après le film lorsqu'il revit littéralement les événements de la séance, puis certains événements marquants du 20e siècle tels la conquête spatiale. Elle comporte trois parties, qui suivent chacune une mélodie et un rythme bien contrastés. Dans la première, Charlebois se remémore l'inquiétude qu'il éprouvait pour le héros lorsqu'il assistait aux séances de cinéma d'une salle paroissiale du Québec. Il est fait référence aux films d'aventure avec Fu Manchu et aux westerns avec Gene Autry (Bill inquiétude).

La deuxième (Chu d'dans) se démarque par un rythme saccadé, ainsi que par l'emploi de nombreuses expressions québécoises. Charlebois y exprime son angoisse lorsqu'il repense aux dangers surmontés par les héros des films.

La troisième reprend d'abord le rythme et le scénario de la première. On y retrouve Fu Manchu, Lady Trenton et Bill inquiétude Puis, Charlebois nous transporte dans le temps et l'espace pour nous montrer le repêchage de la capsule Apollo 16 par le porte-avion USS Yorktown. Le dernier couplet mélange allègrement les éléments du scénario des trois parties précédentes, évoque la perte de virginité de Lady Trenton, le sauvetage de Bill, le réveil du cosmonaute sur une voie ferrée, ainsi que le père qui l'envoyait se coucher. Il est aussi fait référence à la voie lactée et au LSD.