LE VENT
David Mac Neil / Robert Charlebois
Violent le vent
A forcé la maison
Volant tous les papiers
Où j'avais recopié
Les mots de la chanson
D'amour
Qu'un jour
Je voulais t'envoyer
Sans billet de retour
La voilà envolée

Si belle
Presque une cantate, presque un gospel
Avec des mots
Si beaux que Rimbaud tomberait du ciel
Si belle
Seul le vent désormais
Ma belle
Sait combien je t'aimais

Avant le vent
Soufflait pour les poètes
Soulevant tendrement
Les robes, les cerfs-volants
Les voiles des goélettes
Et là voilà
Qu'il vire tout à l'envers
Au lieu de polir nos vers
Il me vole ta chanson

Si belle
Presque une cantate, presque un gospel
Avec des mots
Si beaux que Rimbaud tomberait du ciel
Si belle
Seul le vent désormais
Ma belle
Sait combien je t'aimais

Souvent le vent
Du nord ou sirocco
A raison d'emporter
Les mots mal animés
Mais après tout, les mots
D'amour tout court
Sont toujours mieux que ceux
Qu'on lit dans nos salons
Qu'on dit dans nos chansons

Si belles
Soient-elles
Même les cantates, même les gospels
Avec des mots
Si beaux que Rimbaud tomberait du ciel
Ma belle, seul le vent désormais
Se rappelle
Combien je t'aimais