SAINT-LAURENT
Jean Charlebois / Robert Charlebois
J'habite un fleuve en Haute-Amérique
Presque océan, presque Atlantique
Un fleuve bleu vert et Saint-Laurent
J'habite un grand boulevard mouvant

Une mer du Nord en cristaux de sel
Agile, fragile, belle et rebelle
Presque océan, presque Atlantique
J'habite un fleuve en Haute-Amérique

Un fleuve tout plein d'animaux brillants
De capelans, de caps diamants
De baleines douces et de poissons-volants
J'habite un estuaire souffrant

Un vieux géant à court d'arguments
Il faut vacciner même les marsouins
Débarbouiller bébé loup-phoque
Des Grands Lacs jusqu à Tadoussac
Il faut laver l'eau, laver l'eau, laver l'eau

J'habite un fleuve en Haute-Amérique
Presque océan, presque Atlantique
Un fleuve bleu vert et Saint-Laurent
J'habite un grand boulevard mouvant

Une mer du Nord en cristaux de sel
Agile, fragile, belle et rebelle
Presque océan, presque Atlantique
J'habite un fleuve en Haute-Amérique

Un fleuve par devers Charlevoix
Bordé de quais, de fermes d'oncles Joseph
De noms qui chouennent chez les Cajuns
J'habite une suite de caps tourmentés

A la mémoire des marins d'eau salée
Des voitures d'eau qui l'ont défrichée
Ils étaient des centaines puis des milliers
On es des millions amarrés aux marées
Amarrés aux marées
Amarrés aux marées
Amarrés aux marées

J'habite un fleuve en Haute-Amérique