IMMENSÉMENT
Jean Charlebois / Robert Charlebois
Je dors avec toi dans tes yeux verts
C'est mon chez-moi mon univers
Je rêve de toi, de tous tes rois
De la Nouvelle-France et des trois-mâts

Je prends tes châteaux, ton Lavandou
Je te donne mon fleuve mes caribous
Tu me fais goûter ta langue française
Je t'apprends à marcher sur ma neige

Être aimé par quelqu'un qu'on aime
La vieille rengaine américaine
C'est pas Rimbaud c'est pas Verlaine
Mais c'est si beau à dire quand même

Ange de mes nuits, femme de ma vie
Belle-de-minuit jusqu'à midi
Quand t'es toute nue j'en veux encore
Parce que j'apprends ton coeur par corps

Le petit gratte mon ukulélé
Le grand voudrait des gants de hockey
Un jour, y voudront s'en aller
O.k, o.k, o.k

Y ramèneront à la maison
Des bébés ronds qui auront mon nom
Dans ma cabane au Canada
Y aura toujours nos deux petits gars

Être aimé par quelqu'un qu'on aime
La vieille rengaine américaine
C'est pas toujours des pêches à la crème
Mais n'empêche que je vous aime quand même

Je sais qu'un jour quand vous serez grands
Vous me verrez plus qu'au petit écran
Dites à votre mère que je l'aimais tant
Que je l'aimais tant, immensément

Dites à votre mère que je l'aimais tant
Comme dans les films en noir et blanc