DÈS QU’UN AVION PASSE
Paroles et musique: Robert Charlebois

La terre toute petite
Quand tu es dans mes bras
Devient trop grande pour moi
Quand tu t’en vas

Ne laisse pas l’océan
Trop longtemps
Entre nous
Le sel de la mer ronge tout

Et dès qu’un avion passe
Je le suis à la trace
En rêvant que tu aies une place dedans
En attendant j’ai froid
Et je me prends dans mes bras
En pensant que c’est toi
Toi, toi, toi

Il me faut ta peau
Que j’aime plus que ma peau
Les couchers de soleil sans toi
Sont pas beaux

À la pêche les poissons
Sont moins gros
Reviens faire de moi
Ton héros

Et dès qu’un avion passe
Je le suis à la trace
En rêvant que tu aies une place dedans
En attendant j’ai froid
Et je me prends dans mes bras
En pensant que c’est toi
Toi, toi, toi

Il me faut ton sourire
Pour rester en vie
Ton humour, ton amour
Et ton avis

J’ai même plus le goût de sortir
Avec mes amis
Reviens vite
Je ne sais plus où j’en suis

Et dès qu’un avion passe
Je le suis à la trace
En rêvant que tu aies une place dedans
En attendant j’ai froid
Et je me prends dans mes bras
En pensant que c’est toi
Toi, toi, toi